Il fut une époque où obtenir un diplôme universitaire donnait la certitude de trouver un travail.

Consulter nos articles
Ce n'est plus le cas à l'heure actuelle. En effet, le rythme d'embauches, se maintenant nettement en deçà de celui observé durant la période d'avant-crise, montre que le domaine de l’emploi reste extrêmement capricieux. Une nouvelle positive au niveau des cadres est que les embauches retrouvent de la vitalité dans certains domaines d'activité. En effet, les télécoms, le conseil et l'informatique se portent bien, alors que la construction ou le transport-logistique se révèlent être des secteurs en berne. La mobilité fait de plus en plus partie de la vie des cadres.
La mobilité est observée. tant au niveau géographique qu'au niveau professionnel L'idée du cadre qui passe toute sa carrière au sein de la même entreprise a vécu. Aujourd'hui, ils sont nombreux à naviguer vers d'autres horizons au moins une fois. Parmi les motivations évoquées quand on aborde cette mobilité, on trouve le désir de gagner davantage et le manque de perspectives d'évolution. Il ne suffit pas d'avoir l'ensemble des connaissances réclamées pour obtenir un emploi convoité.

Nos articles